Actions 2017

Zones réservées d'Onex

Hélas, malgré la promesse d'un plan Guide et les nombreuses lettres de remarques et oppositions envoyées par les propriétaires, soit personnellement, soit en groupe, l'Etat a soumis à une enquête d'opposition deux zones réservées à Onex. Notre association a donc fait opposition pour les mêmes raisons précédemment avancées lors de l'enquête publique.

  • Mise à l'enquête d'opposition zone: cliquez ici
  • Mise à l'enquête d'0pposition zone: cliquez ici
  • Lettre de l'ASC: cliquez ici

Informations et actualités Zones Réservées

Vous trouverez sur le site web de Pic Vert/Assprop, une brochure de référence sur les zones réservées. En espérant qu'elle soit utile à toutes celles et tous ceux qui sont concernés par la procédure de zones réservées.

lien direct sur la brochure

Actuellement en procédure jusqu'au 6 avril 2017
http://ge.ch/amenagement/zr-chemin-jacques-philibert-de-sauvage

Délai d'opposition dépassé (16 mars 2017)
http://ge.ch/amenagement/zr-pinchat
http://ge.ch/amenagement/zr-pierre-longue
http://ge.ch/amenagement/zr-route-de-chancy
http://ge.ch/amenagement/zr-route-de-drize

Densification du quartier des Cherpines

L'ASC a participé à 2 ateliers de travail et à un atelier de restitution pour décider de l'opportunité de densifier ce futur quartier. Enfin, c'est ce que nous avons cru. Hélas la densification maximale était déjà décidée par l'Etat et nous n'avons rien pu obtenir. 

Densification 2017 - la commune de Confignon a voté Oui à une densification maximale et celle de Plan-les-Ouates à une densification mesurée de 10%!

La densité supplémentaire imposée par le DALE dans l'ancien PDQ des Cherpines (l'Etat n'a pas voulu le refaire) a  été présentée aux associations le 16 mars 2017. Quelques chiffres: les logements passent de 3000 à 4200 et les habitants de 6'900 à 11'000 environ sur un même périmètre. La densification prévue est consternante et inacceptable! Lorsque nous contemplons la maquette, nous ne pouvons qu'être accablés par cette image car les futurs habitants vivront dans un quartier qui, de part sa promiscuité, risque d’être générateur de mal être et d’inévitables incivilités. Il est difficile de croire que nous en sommes réduits à cette proposition qui va engendrer pour l'Aire et les terres agricoles avoisinantes une forte pression démographique qui elle-même engendrera des conséquences importantes sur leur préservation. Nous soupçonnons l'Etat d'avoir pris comme prétexte le refus du PDC2030, mangeur de terres agricol,s pour imposer une densité maximum. Quant aux députés, ont-ils réfléchi aux conséquences de leur vote sur l'environnement des futurs habitants? Nous ressentons autant d’incompréhension que d’indignation face à nos autorités tant communales que cantonales qui osent encore prôner  la qualité de vie dans ces futurs quartiers qui seront surpeuplés. Quant à l'école primaire, elle sera certainement trop petite pour accueillir les enfants supplémentaires de la densité prévue puisqu'elle sera déjà rétrécie de façon à ne laisser qu'un minimum vital par élève. Il ne reste plus qu’à espérer que les acteurs de ce projet feront preuve de bon sens, doublé d’une intention réelle de respecter la qualité de vie des futurs habitants. Construire des logements est une chose, créer des cités dont nous ne voulons plus en est une autre...et nous ne parlons même pas de la mobilité dans un quartier enclavé avec comme solution le fameux téléphérique!

Synthèse des ateliers du 30.09 et du 20.10.2016: "qualité du quartier et opportunité de densification": cliquez ici

Photos: sur la maquette à gauche: la zone industrielle de Confignon, puis le quartier des Cherpines + 80'000 m2 SBP au quartier Galaise, 4'200 logements, 11'000 habitants aux Cherpines

Les Associations ont toutes refusées cette densification qui n'amènera dans la région qu'incivilités et désagréments. 

Lettre commune écrite par les associations de la Plaine de l'Aire: cliquez ici

Révision du Plan Directeur Cantonal 2030 (PDCn2030)

Enquête Publique: cliquez ici

Après lecture d'un document volumineux, l'ASC a écrit ses commentaires au Conseil d'Etat: cliquez ici

Zones réservées de Confignon

Action

 

Assemblée Générale de l'ASC d'avril 2017, suivie d'un débat public sur la mobilité dans notre région, en présence de M. Luc Barthassat, Conseiller d'Etat en charge du DETA.

PV: cliquez ici

 

Résumé par Yvette De Both, membre du comité de l'ASC

La mobilité dans notre région est devenue un sujet d’importance majeure. Plus de 200 personnes, habitants de  Confignon et des communes avoisinantes, qui partagent notre souci, ont participé au débat que nous avons organisé sur ce thème.

Monsieur le Conseiller d’Etat, Luc Barthassat, accompagné de son équipe, évoque les différents problèmes d’infrastructure (logements et transports) dans la région Genève-sud. Madame Sylvie Jay, seule représentante du Conseil Administratif de Confignon, nous donnera le point de vue de notre commune. Sont également représentés  les  Conseils  Administratifs, voire maires de Bernex, Onex et Plan-les-Ouates, ainsi que des conseillers municipaux de ces communes et de Perly.

Le département de monsieur Hodgers prévoit une augmentation de 25% de la population d’ici à 2040. La densité dans nos communes sera une des plus élevées de Suisse. A l’horizon 2040, Plan-les-Ouates sera une des 30 villes les plus denses de Suisse (2'700 hab. au km2) et Confignon fera partie des 10 villes les plus peuplées de Suisse. Ceci fera de notre région un croissant urbanisé de 50'000 habitants !!!

La problématique est donc la mobilité : comment gérer les déplacements dans nos communes ?

La Direction Générale des Transports (DGT) a constaté que les déplacements en transports publics  ne représentent actuellement que 18% de la mobilité et que 50% sont effectués en transports privés. L’objectif de la DGT est d’augmenter la part des  transports publics  à 40% en 2040.

Le transport public du canton de Genève est organisé de manière axiale, ce qui signifie que les lignes de bus et tram convergent toutes vers le centre ville. Dans le but de désengorger le centre, il y a un besoin impératif de créer une 3ièmeligne tangentielle, reliant entre eux les différents pôles extérieurs. Le choix s’est porté sur un transport par câble. Différents pôles d’échange sont prévus pour relier la télécabine aux transports existants. (Aéroport, Blandonnet, Loëx, Bernex, Cherpines et plus tard Bardonnex, où un P&R serait créé). Le tracé peut être visualisé sur notre page Facebook ou sur notre site Internet. Il serait de 12 km, compterait 8 stations, serait aussi rapide que le tram et couterait 4 fois moins cher. Ce transport par câble ne survolera aucune habitation dans notre région, (nous devons néanmoins rester vigilants !) et grâce à la nouvelle technologie, il sera beaucoup moins bruyant que les télécabines que nous avons actuellement dans nos montagnes. Les cabines pourront accueillir 35 personnes et seront facilement accessibles aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite. La distance entre les pylônes serait de 800-900 mètres. Leur hauteur d’environ 25 m. Au niveau du phasage, un crédit d’étude pourrait être déposé au Grand Conseil à fin 2017 afin de réaliser les études d'avant-projet. La réalisation du câble est prévue dès 2022.

Pont et chemin de la Praleta. Cet axe sera réservé aux bus et véhicules agricoles. Des bornes rétractables ainsi que des caméras de surveillance sont prévues afin d’éviter que ce chemin ne soit utilisé par des véhicules privés. Pouvons-nous faire confiance ? Pas certain ! A nous de rester attentifs !!!

S.Jay précise que la Confédération ayant émis des réserves pour protéger la zone agricole, la commune a été forcée d’accepter une densification plus élevée pour les Cherpines. Et donc le projet de télécabine ! Chacun jugera la pertinence de cet argument ! Confignon et Plan-les-Ouates ont demandé au canton la signature d’une convention afin que chaque phase de construction soit accompagnée d’une solution de mobilité adéquate. A vérifier…

Saturation de la route de Base et du Pont du Centenaire: aucune solution satisfaisante n’est  sur la table. A suivre…..

Galerie photos
Monsieur  Luc Barthassat, Conseiller d'Etat chargé du DETA et ses collaborateurs Oliver Caumel et Nicolas Simond
     
 Cyril Huguenin, maire de Bernex  Fabienne Monbaron, maire de Plan-les-Ouates Sylvie Jay, CA de Confignon
   
Ruth Bänziger, CA d'Onex B. Jacot-des-Combes modérateur Christiane Isler, Présidente ASC

Présentation de données sociaux économiques, à savoir:

  • Population et emploi Genève Sud/Rhône et Arve
  • Projets urbains communes du sud
  • Evolution population Genève sud
  • Densité résidentielle par commune
  • Déplacements Genève sud, réseau ferré et transport par câbles
  • cliquez ici

Vidéo du parcours virtuel du transport par câbles région Bernex: cliquez ici

Juin 2017: Action conjointe des habitants et des Associations ANPVA, ASC, ARPACC et APAA au PDCn2030

Confignon au top 10 des villes les plus denses de Suisse? NON aux projets de développements urbains démesurés et à la transformation de notre village de 4'600 habitants en une ville de 20'000 habitants selon le Plan Directeur Cantonal 2030 révisé.

Est-ce voulu par l'Etat et les communes? L'information à la population de notre région est souvent fragmentaire, projet après projet. Les habitants ne se rendent pas compte de l'ampleur du bouleversement de notre région à l'horizon 2025/2030/2040. Nous avons voulu réunir tous ces projets (et encore tout n'y est pas) pour bien leur montrer l'endroit où ils vivront ainsi que leurs enfants dans les prochaines décennies. Nous avons voulu les informer du manque d'engagement de notre commune pour soutenir sa population et parfois refuser certains aménagements. Notre commune fait tout le contraire, elle anticipe même les projets.

Un tout-ménage informatif agrémenté d'une pétition a été distribué dans tout le village de Confignon débordant parfois sur les communes d'Onex et de Bernex, afin d'encourager les conseillers municipaux de la commune à refuser le PDCn2030. Ce tout-ménage/pétition avait pour but de demander le soutien de la population à la lettre également été envoyée aux conseillers municipaux. Les signatures rentrent bien, sans avoir fait du porte à porte. A SUIVRE...

Tout-ménage: cliquez ici

Lettre aux CM: cliquez ici

Confignon au top des villes les plus denses de Suisse?

Avec d'autres associations de Confignon, l'ASC a soutenu le tout-ménage/pétition lancé par des habitants de la commune afin d'inciter les autorités communales de Confignon à refuser le Plan Directeur cantonal 2030, nouvelle version.

Document: cliquez ici
Action réussie: une centaine de personnes présentes au conseil municipal et 1111 signatures dont plus de 700 à Confignon: cliquez ici

Juin 2017 - Adoption de quatre zones réservées à Carouge et Onex

Malgré toutes les oppositions des propriétaires et des communes, l'Etat passe en force et adopte les zones réservées ci-dessus: cliquez ici cliquez ici

Arrêtés du Conseil d'Etat: cliquez ici - cliquez ici

Les personnes concernées peuvent déposer un recours contre l'arrêté d'adoption auprès de la chambre administrative de la Cour de justice dans un délai de 30 jours.

 Octobre 2017 -Monsieur Hodgers annonce qu'il a décidé de surseoir à la zone réservée de Confignon-Bernex pour une période de 12 ans

Une petite victoire pour les propriétaires et les associations qui se sont engagés et battus sans relâche contre ces zones réservées, estimant les projets de construction suffisants dans la région.

Compte-rendu de la séance: cliquez ici