Lien pour accéder au plan directeur cantonal 2030   Cliquez ici

Le nouveau plan directeur cantonal proposé par les autorités genevoises prévoit la construction de 50'000 logements (soit plus de 100'000 habitants) à l'horizon 2030, c'est-à-dire demain. Cela représente une augmentation de près d'un quart de la population genevoise en l'espace d'une génération. Or ce plan repose sur deux postulats:

  •   La construction va permettre la détente du taux de vacance des logements
  •   La croissance démographique est indispensable à la croissance économique.

Ces  affirmations sont FAUSSES !!

La croissance démographique attendue, à plus de 65% d'origine migratoire et à fort pouvoir d'achat, va encore aggraver le marché immobilier trop cher pour les genevois, notamment pour la classe moyenne, grande pourvoyeuse de rentrées fiscales. La seule conséquence à cette urbanisation massive, sur un territoire aussi exigu que le nôtre, est, à moyen terme, la péjoration définitive de la qualité de vie de ses habitants, tant en termes sociaux qu'environnementaux, et la diminution significative de l'attractivité économique de Genève.

Refusé une première fois par la grande majorité des communes en 2011, il est est à nouveau à l'ordre du jour puisque le 20 février 2013, le Conseil d'Etat a adopté le nouveau projet de plan directeur cantonal 2030 nommé pompeusement "Genève Envie". Ce document définit les principes et les objectifs d'aménagement du territoire à large échelle. Malgré quelques abandons stratégiques de projets, le nouveau plan directeur n'est pas meilleur que le premier. 

Et si nous rêvions un peu... les autorités communales et cantonales genevoises pourraient peut-être transformer leur état d'esprit pour maintenir la qualité de vie de leurs administrés: http://www.commentaires.com/non-classe/a-bussigny-une-municipalite-visionnaire

Principales adaptations suite aux consultations auprès des communes qui ont refusé le Plan Directeur Cantonal 2030 - février 2013: cliquez ici

Le Grand-Conseil a voté le Plan Directeur Cantonal de Genève vendredi 20 septembre 2013

Après de nombreuses heures de débat au Parlement, le nouveau Plan Directeur Cantonal 2030, controversé, a été approuvé par 64 OUI, 1 abstention et 19 NON. Ce document devra encore être approuvé par le Conseil Fédéral. Après un premier essai raté qui avait été combattu par les communes, notre association l'ASC et de nombreuses autres dans la République, la nouvelle mouture ne nous a pas enchantés non plus, mais a passé la rampe politique. Les zones villas et les terres agricoles de notre canton sont en grand danger. Mobilisez-vous dans vos quartiers, dans vos communes, afin que votre qualité de vie soit respectée!

La Confédération n'a toujours pas approuvé le Plan Directeur Cantonal 2030 le jugeant trop gourmand en déclassement de terres agricoles!

 

PDC2030 Genève 2030 - Rapport d'examen de la Confédération: cliquez ici